LES DIRECTEURS SPORTIFS PETER POST ET JAN RAAS ENTERRENT LA HACHE DE GUERRE

20 January 2020 Par Wijtze De Groot Histoire

TI RALEIGH SE SÉPARE

Peter Post a couru pour l'équipe cycliste TI-Raleigh. Au début des années 1980, cette ancienne équipe cycliste néerlandaise a gagné presque tout ce qu'il y avait à gagner. Le leader de l'équipe, Jan Raas, avait une grande part dans ces nombreux succès. À la fin de l'année 1983, le principal sponsor a quitté l'équipe, provoquant l'effondrement de TI-Raleigh. C'est alors que deux camps ont émergé. Raas a lancé sa propre équipe cycliste avec d'anciens coéquipiers, appelée Buckler. Post ne faisait pas partie de cette nouvelle équipe cycliste, mais a pris la tête de l'équipe Panasonic.

Cela signifiait-il une victoire pour le cyclisme néerlandais ? Certainement pas ! Cela s'est avéré être une véritable gaffe. Les deux équipes ont perdu à plusieurs reprises. Tant que l'autre ne prenait pas la victoire, tout allait bien pour les deux équipes. La querelle entre les deux équipes cyclistes a atteint son point le plus bas lors du Tour de France de 1992.

POST ET RAAS, DE LA COOPÉRATION À L'OPPOSITION

Tout s'est passé lors de la 17e étape du Tour, lorsque le Français Jean-Claude Colotti, le Belge Marc Sergeant et le Néerlandais Frans Maassen ont lancé une offensive. En fait, il n'y a rien de spécial à cela, sauf si vous savez que Sergeant appartenait à l'équipe Panasonic de Post et que Maassen roulait au service de l'équipe Buckler de Raas. Cela ne pouvait qu'entraîner une lutte entre les rivaux. L'offensive des trois cavaliers se déroule bien pendant un long moment, jusqu'à ce que le leader de l'équipe Panasonic, De Rooij, entre en scène. Sergeant a dû garder ses jambes immobiles, car son coéquipier Guy Nulens avait lancé une contre-attaque inutile à 6 ou 7 minutes des leaders de l'étape. Sergeant a d'abord refusé de garder ses jambes immobiles, jusqu'à ce que De Rooij le fasse changer d'avis en le menaçant sévèrement. "Si tu n'arrêtes pas de rouler, je m'assurerai personnellement que tu atterrisse en dehors de la piste !" Sergent a été forcé de suivre les ordres du chef d'équipe de Panasonic.

Le team manager de Buckler, Hilaire Vanderschueren, a vu tout ce qui se passait et est intervenu tout comme De Rooij. Maassen a également dû céder sa place parmi les leaders de l'étape. Colotti a tout vu de loin et quand sa concurrence directe était presque à l'arrêt, il a attaqué. Les deux autres ont à peine réagi et se sont regardés avec désespoir. "J'ai l'ordre de ne pas rouler plus loin, alors tu le fais", pensaient les deux coureurs. En peu de temps, le Français avait une avance de trois minutes, le prix était donc gagné. Maassen a battu Sergeant de justesse et a finalement terminé deuxième.


Maassen
(à droite) en Sergeant (à gauche) lors de cette journée désastreuse 22 juillet 1992

MÉDIATION PANASONIC ET BUCKLER À LA LUEUR DES TORCHES

Le grand patron du Tour, Leblanc, n'en croit pas ses yeux et est furieux contre les deux équipes. Dans un communiqué officiel, les deux équipes sont accusées de porter atteinte à l'image du cyclisme. Cette révélation a fait prendre conscience aux deux équipes que cela n'était plus acceptable. Les responsables des équipes se sont réunis en secret pour une réunion. Cette réunion a eu lieu dans la forêt, avec des chaises empruntées à un hôtel local et des torches. Une demi-heure plus tard, la hache de guerre est officiellement enterrée par les deux équipes.

Vous êtes un grand fan de cyclisme, tout comme nous ? Alors, gardez un œil sur notre blog. Nous y publions régulièrement de nouvelles histoires sur des faits de cyclisme, des événements notables et des mises à jour de notre gamme de produits, qui valent vraiment la peine d'être lues ! Le maillot de l'équipe Panasonic est disponible dans notre boutique en ligne. Jetez également un coup d'œil à notre boutique en ligne, où vous trouverez une belle et large collection de répliques de maillots de cyclisme rétro. Des maillots avec le look du passé mais avec la fonctionnalité et le confort d'aujourd'hui.

Panasonic Retro Cycling Jersey