UN TRAIN, DEUX GAGNANTS

28 April 2021 Par Sjuul Bos Histoire

Liège-Bastogne-Liège, connue sous le nom de La Doyenne par les vrais passionnés de cyclisme, est une course cycliste qui a lieu depuis 1892. Depuis longtemps, cette course est considérée comme la plus ancienne classique cycliste de Belgique. Il y a eu beaucoup de belles victoires sur cette course, comme les 5 titres du Cannibale. Mais une édition en particulier reste très spéciale...

 

De wielrenners Frans Schoubben (links) en Germain Derijcke, die samen de wielerklassieker Luik-Bastenaken-Luik van 1957 wonnen. België, voor 7 april 1959.
Les deux vainqueurs de Liège-Bastogne-Liège 1957.

LE FROID LA DOYENNE 1957

La 43e édition de La Doyenne a eu lieu le 5 mai 1957. Et bien que ce soit le mois de mai, ça ressemblait à tout sauf au printemps. Il faisait très froid ce jour-là, si froid que dès le matin, un brouillard glacé flottait dans l'air. En raison des mauvaises conditions météorologiques et du froid, déjà plus de la moitié des coureurs ont décidé de ne pas participer. 135 coureurs sont restés au chaud dans l'hôtel, tandis que les 107 autres ont décidé de faire le parcours à vélo.

Il fallait être capable de résister à ce climat hivernal si l'on voulait continuer à rouler. Au départ de La Doyenne, les coureurs ont roulé les premières heures sous une pluie glaciale, qui s'est ensuite transformée en neige. Les coureurs ont donc traversé les Ardennes blanches. Une vue magnifique, mais malheureusement ils n'ont pas pu en profiter. À cause de la neige, la visibilité était de plus en plus mauvaise et l'arrivée semblait de plus en plus lointaine. Les coureurs ont également eu peu d'encouragements, à cause du froid, il n'y avait personne sur la touche. Ils ont dû le faire par eux-mêmes. Pour beaucoup, cela est devenu une tâche difficile et après la Roche, 51 coureurs avaient déjà abandonné.

BARRIÈRE CONTRE CYCLISTES

Germain Derycke est l'un des chanceux qui a réussi à suivre le rythme. Avec cinq autres coureurs, il s'échappe du peloton et parvient à former un groupe de tête. Derycke est resté longtemps à l'avant de l'échappée, avec l'idée de créer une avance encore plus grande dans la prochaine montée. Malheureusement, son plan a été perturbé par le passage d'un train de marchandises. La barrière s'est refermée et Derycke a soudainement dû freiner. Et pendant qu'il attendait, certains de ses adversaires l'ont dépassé rapidement. Le triple vainqueur du Tour Louison Bobet, le champion amateur Sante Ranucci, Brian Robin et Jef Lahaye sautent de leur vélo et passent par-dessus la rampe. Et voilà Derycke. Il s'est donné tant de mal pour être en tête et maintenant on le lui enlève. S'il attendait le train maintenant, il n'arriverait jamais à l'avant. Et s'il sait pertinemment qu'en Belgique il est interdit d'ignorer un arbre de chemin de fer fermé, ces règles n'existent pas en Italie et en France... C'est pourquoi il prend le pari. Et avec beaucoup de chance ! Derycke reprend le rythme en un rien de temps et peut poursuivre son plan. Il rattrape ses adversaires dans la montée et reste devant eux.

TITRE POUR DEUX

Finalement, seuls 27 des 107 coureurs ont terminé cette course d'hiver. Et Derycke a été le premier à franchir la ligne. Le deuxième cycliste a franchi la ligne d'arrivée 2,46 minutes derrière Derycke. Ce coureur était Frans Schoubben. Et si l'on peut penser qu'une distance de plus de 2 minutes est agréable, aux yeux de certains, il s'agissait d'une victoire quelque peu factice. Schoubben a également déposé une plainte auprès de l'organisation en raison de l'incident avec la barrière. Schoubben et ses compagnons de route ont dû attendre deux minutes pour ce seul train, ce qui signifie qu'il aurait pu gagner. Après une longue délibération - et l'aveu de Derycke - la plainte a été acceptée. Tout le monde savait déjà que Derycke était le vainqueur, mais depuis Noël 1957, Schoubben pouvait également s'appeler le vainqueur de La Doyenne. Et je pense que tout le monde est jaloux de ce cadeau de Noël ! 😉

Vous êtes, comme nous, un grand fan de cyclisme ? Alors n'oubliez pas de garder un œil sur notre blog. Nous publions régulièrement de nouvelles histoires sur des faits cyclistes, des événements remarquables et des mises à jour de notre gamme de produits qui valent vraiment la peine d'être lues ! Et n'oubliez pas de consulter notre boutique en ligne pour trouver les meilleurs vêtements de cyclisme rétro !